que-la-lumiere-soit

Silence, ça brille!

« Ah ! la lumière ! la lumière toujours ! la lumière partout ! Le besoin de tout c’est la lumière. La lumière est dans le livre. Ouvrez le livre tout grand. Laissez-le rayonner, laissez-le faire. » Victor Hugo

Ah ! en voilà un qui était bien inspiré ! Bon, de notre côté on pensait garder les pieds sur terre. Aussi lumineux et poétique que soit notre petit livre, nous n’avons pas d’ambition aussi divine pour lui. 
Quoique... laissons-lui au moins sa chance ! Son éclat ne vous submerge-t-il pas d’émotion ? Son chatoiement ne vous retourne-t-il pas l’estomac ? Sa brillance n’éveille-t-elle pas, tout au fond de vous, l’âme d’un poète romantique ? 
Allez, admettez, les rayons scintillants qui émanent de lui ont failli brûler vos pupilles ! Mais oui, on le savait... Ah, ce pouvoir qu’a la poésie, c’est fou, ça nous étonnera toujours !

Mon avis: J'ai reçu ce petit livre grâce à l'une des Masse Critique de Babelio.

C'est un recueil de poèmes, certains ne font que trois lignes, d'autres quelques paragraphes et ils ont pour thème commun la lumière. J'ai beaucoup apprécié le format du livre qui rentre facilement dans un petit sac à main. Il est si mignon avec sa couverture colorée.

Il fait partie de la nouvelle Nitro-collection de Short Édition (éditeur propulseur de la littérature courte) mais oui, vous savez, ceux qui ont créé le distributeur d'histoires courtes. C'est une borne connectée à une plateforme communautaire qui offre, en mode aléatoire et sur papier, une histoire de 1, 3 ou 5 minutes, à lire ou à emporter. 

 

j-ai-teste-le-distributeur-d-histoires-courtes-recommande-par-francis-ford-coppola,M374948Même si j'aurai pu (73 pages), je n'ai pas lu le livre d'un trait, j'ai voulu apprécier chaque poème et je les ai relus plusieurs fois, certains pour bien m'en imprégner, d'autres pour mieux comprendre ce qu'ils voulaient transmettre. Il y en a un ou deux qui m'ont laissé indifférente. Je pense qu'il y en a pour tous les goûts. 

Voici un petit aperçu de ce que vous pourrez y lire, un poème de Yannick Detraissan:

J'irai lever la pierre au glissant des ruisseaux,
Capturer une étoile pour te faire un flambeau,
Détournerai le vent, le sortirai du lit
Afin qu'il te murmure des parfums d'Italie.

Je le ferai, crois-moi, je le ferai pour toi !

En été, du soleil je dompterai le feu
Évitant à l'orage de noircir ton ciel bleu,
Mais dirai à la pluie d'humecter ton ombrelle,
Que le vert de tes yeux s'unisse à l'arc-en-ciel.

Je le ferai, crois-moi, je le ferai pour toi !

En notre petit nid, cet antre chaleureux,
Je pendrai un nuage tout blanc et cotonneux.
Et puis j'attacherai au rebord du balcon,
Une lueur de lune éclairant le cocon.

Je le ferai, crois-moi, je le ferai pour toi !

Tu rêveras si bien, si bien mon bel amour,
Que repue de sommeil aux lumières du jour,
Tes petits doigts si fins invoqueront en vain
La place d'où jadis, je caressais tes mains.

Je l'aurais fait, crois-moi, je l'aurais fait pour toi...

Si vous voulez en lire plus, suivez le lien vers leur site internet où se trouvent d'autres belles oeuvres classées en différentes catégories: nouvelles, BD courtes, poèmes, très très courts, classique et jeunesse https://short-edition.com/fr.

Si vous aimez écrire vous pourrez même y soumettre une oeuvre. À vos plumes!

Merci à Babelio et à Short Édition.

petit bac 2019

babelio masse critique

Logo-Short-Edition