Un livre Un Wakanda

20 juin 2017

"L'enfant pétrifié" de Valérie Lys

L-enfant-petrifie

4ème de couverture: Jimmy Quévélé, vendeur d'objets d'art à Quimper, est assassiné quelques jours avant une exposition d'art malgache dans la capitale cornouaillaise.

 Habitué des enquêtes bretonnes, le commissaire Velcro va découvrir Quimper et son impressionnante cathédrale...

 Mais il va aussi devoir dénouer les fils d'une intrigue opposant ambition occidentale et culture ancestrale et mêlant amour, amitié et vengeance...

Mon avis: Dès l'évocation du commissaire Velcro, j'ai pensé à Hercule Poirot, Sherlock Holmes, Adrian Monk, Patrick Jane,... tous ces personnages fictifs qui ont un sens de déduction que je leur envie.

L'intrigue est très bien menée. Je pensais avoir trouvé le coupable des assassinats au début du roman mais bien sûr c'était trop évident pour que ce soit juste. Laissez-vous emmener par le commissaire Velcro et voyez comme la vengeance est un plat qui ne refroidit jamais.

 C'est le premier livre où je lis que l'on cite les faits dramatiques qui ont touché la France ce dernier temps, les attentats, et je peux dire que cela ne m'a pas laissé indifférente. Cela fait bizarre.

J'ai lu ce roman presque d'une traite alors je pense que je vais me laisser tenter par d'autres titres de cet auteur.

Merci à Babelio et aux éditions Palémon pour cette découverte.

babelio masse critique

bac 2017


Challenge Petit Bac 2017

bac 2017

Pour la 5ème année consécutive je vais participer au Challenge du Petit Bac organisé depuis 2012 par Enna du Blog Enna lit Enna vit . Pour plus de détails cliquez sur son nom ou sur le logo, les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 1er février.

Voici ma liste de lectures pour la première ligne:

Prénom: PHILIDA - André Brink

Lieu: Une vie entre deux OCÉANS - M.L. Stedman

Animal: Demain les CHATS - Bernard Werber

Objet: La jeune fille à la PERLE - Tracy Chevalier

Couleur: Peur NOIRE - Harlan Coben

Sport/Loisir: Une dernière DANSE - Victoria Hislop

Personne Célèbre: HARRY POTTER et l'enfant maudit - J.K.Rowling

Aliment/Boisson: La chambre à récits: Passion, meurtre et FROMAGE dans un village d'Espagne -  Michael Paterniti

Sphère familiale: L'ENFANT pétrifié - Valérie Lys

Mort: Nous allons MOURIR ce soir - Gillian  Flynn

Gros mot (Bonus) : Le temps est ASSASSIN - Michel Bussi

Posté par Wakanda2012 à 16:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 juin 2017

Qu'est-ce que je faisais le 06 du 06 à 18h06?

18987692_10155505718801664_951656835_o

Le 06 du 06 à 6h06 je dormais encore et à 18h06 j'étais dans le parking souterrain d'un supermarché, j'écoutais de la musique en attendant que mon oncle fasse quelques courses.

Cliquez sur le logo si vous voulez voir ce que d'autres personnes faisaient à la même heure.

86296735_p

Posté par Wakanda2012 à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 mai 2017

20km de Bruxelles au profit de l'asbl ABEVA (Association Belge des Victimes de l'Amiante)

abevaCe premier jour du mois de mai annonce l'approche des 20km de Bruxelles qui auront lieu dans 27 jours.

Ce sera ma seconde participation et ce sera avec la même association que l'année passée.

L'association ABEVA se bat pour la reconnaissance des victimes de la « poussière du diable » et œuvre à la prévention de l'amiante, cliquez ici pour plus d'informations.

Cette année on pourra courir le coeur plus léger car "après 17 ans de procédure juridique, la Cour d’appel de Bruxelles a jugé, ce 28 mars 2017, la société Eternit-Belgique fautive et responsable du décès par mésothéliome (cancer de la plèvre dû à l’amiante) de Françoise Vannoorbeek-Jonckheere" . Pour lire le communiqué de presse en entier suivez ce lien.

Si vous désirez aider l'association dans leur combat contre l'amiante, vous pouvez verser un don sur leur compte BE17 0001 2069 9221.

Merci déjà pour votre générosité.

20km

abeva1

Posté par Wakanda2012 à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

23 avril 2017

"Philida" d'André Brink

philida

4ème de couverture: Afrique du Sud, 1832. La jeune esclave Philida, tricoteuse du domaine Zandvliet, a eu quatre enfants avec François Brink, le fils de son maître. Lorsqu'il se voit contraint d'épouser une femme issue d'une grande famille du Cap, François trahit sa promesse d'affranchir Philida. Celle-ci décide alors d'aller porter plainte contre la famille Brink auprès du protecteur des esclaves.
Tandis que les rumeurs d'une proche émancipation se répandent de la grande ville aux fermes reculées – l'abolition de l'esclavage dans l'Empire britannique sera proclamée en 1833 –, l'opiniâtre Philida brise peu à peu ses entraves au fil d'un chemin jalonné de luttes, de souffrance, de révélations, d'espoir. 

À partir d'un épisode de son histoire familiale, André Brink compose un roman à la langue poétique, âpre et sensuelle. Parce qu'il n'est pas de justice sans sincérité, ni d'indépendance sans langage, il orchestre un chœur de récits, murmures, prières et cris composant un puissant hymne à la liberté rêvée.

Mon avis: Ce livre ne sera pas un coup de coeur car il m'a paru un peu long. J'aurais préféré que les mots afrikaans soient traduits en bas de page car c'était fastidieux d'aller au glossaire qui se trouvait à la fin du livre. 

Je salue les travaux de recherche historique que l'auteur a dû effectuer pour reconstituer le vécu de Philida. C'est un témoignage vraiment poignant du quotidien des esclaves. Philida malgré sa naïveté est une femme courageuse. Je l'ai vu mûrir tout au long du récit durant sa recherche de liberté. J'ai pu m'identifier avec elle car sa détermination m'a plu, c'est un des traits de ma personnalité, quand je décide quelque chose j'aime bien m'y tenir et je n'aime pas que l'on me dise ce que je dois faire. 

bac 2017

 

Posté par Wakanda2012 à 22:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,


06 avril 2017

Qu'est-ce que je faisais le 04 du 04 à 16h04?

20170404_160615

Le 04 du 04 à 4h04 je dormais et à 16h04 je venais de finir ma journée de travail et j'allais prendre ma veste pour partir.

86296735_p

Posté par Wakanda2012 à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 avril 2017

"Une vie entre deux océans" de M.L. Stedman

9782253167327-001-T

4ème de couverture: Après avoir connu les horreurs de la Grande Guerre, Tom Sherbourne revient en Australie. Aspirant à la tranquillité, il accepte un poste de gardien de phare sur l’île de Janus, un bout de terre sauvage et reculé. Là, il coule des jours heureux avec sa femme, Isabel. Un bonheur peu à peu contrarié par leurs échecs répétés pour avoir un enfant. Jusqu’à ce jour où un canot vient s’échouer sur le rivage. À son bord, le cadavre d’un homme, ainsi qu’un bébé, sain et sauf. Pour connaître enfin la joie d’être parents, Isabel demande à Tom d’ignorer les règles, de ne pas signaler « l’incident ». Une décision aux conséquences dévastatrices…

Mon avis: Ce livre m'avait été offert pour mes 25 printemps par une amie. Je n'avais pas encore eu l'occasion de le lire quand l'adaptation au cinéma est sortie. Je suis allée la voir et j'ai pleuré du début à la fin. L'interprétation des acteurs était magnifique. 

Malheureusement le livre ne m'a pas autant touché, peut-être parce que je connaissais le dénouement. Je pense aussi que dans le film la musique et les larmes des acteurs prennent plus aux tripes. 

Quelle histoire bouleversante! On ne peut pas leur jeter la pierre car c'est difficile de se mettre à leur place. 

Pour un premier roman c'est un vrai coup de poing, les personnes sensibles préparez vos mouchoirs et encore plus si vous allez voir le film.

bac 2017

Posté par Wakanda2012 à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

25 mars 2017

"Le temps est assassin" de Michel Bussi

9782258136700

4ème de couverture: Eté 1989
La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne.
Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide.
Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.

Eté 2016
Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l'accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé.
A l'endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre.
Une lettre signée de sa mère.
Vivante ?
 
Mon avis: Ce livre m'a été conseillé par une amie. 
Clotilde est le personnage principal de ce livre. Les chapitres alternent entre le passé et le présent. Dans le passé ce sont les pages du journal intime de Clotilde adolescente et le présent c'est son retour à l'île après 27 ans d'absence.
Par moments je me disais que l'histoire était un peu tirée par les cheveux mais j'ai apprécié cette lecture car l'intrigue est bien menée, on n'arrive pas à deviner le dénouement et j'ai dévoré les dernières pages car je voulais tout savoir. 
L'auteur décrit très bien la Corse que je n'ai pas encore eu la chance de visiter, ça fait rêver. 
J'ai eu la chance de le rencontrer lors de la foire du livre et il a été très sympathique. 
Je pense acheter "Nymphéas noirs" du même auteur car j'en ai entendu beaucoup de bien.
 
 

bac 2017

Posté par Wakanda2012 à 23:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

03 mars 2017

"La chambre à récits: passion, meurtre et fromage dans un village d'Espagne" de Michael Paterniti

 

9782882504043

4ème de couverture: Dans le hameau médiéval de Guzmán (en Castille, quatre-vingts habitants), on se réunit depuis des siècles dans la « Chambre à récits », une pièce étroite, creusée dans le calcaire, où se partagent les histoires et le vin du pays. Si Michael Paterniti débarque un jour dans ce village, c’est parce qu’on y produit un fromage de légende : le Páramo de Guzmán, qui est peut-être le meilleur et le plus cher au monde. Il y rencontre le maître-artisan en personne, un génie volubile et magnétique, un homme au cœur brisé qui se nomme Ambrosio. Subjugué, Paterniti s'installe au village avec sa femme et ses tout jeunes enfants. Ce qu'ils vont découvrir à Guzmán ne ressemble pourtant en rien à la fable idyllique, au conte pour amateurs de slow food qu’ils s’étaient imaginé.

Ragots, jalousies, passions terrifiantes, le hameau révèle peu à peu tous ses secrets (hormis celui de son fromage) et l’auteur se retrouve embarqué dans les intrigues: il est bientôt question de préparatifs d’assassinat…

 Le journalisme narratif à son meilleur : mille digressions, des récits gigognes et une implication de l’auteur irrépressible (voire périlleuse) implication de l'auteur dans les affaires qu'il tente de démêler.

Mon avis:  Je ne connaissais pas le "Páramo de Guzmán", son histoire fût donc une découverte. Quelle tragédie. Au début j'étais vraiment choquée par ce qui était arrivé à Ambrosio mais à la fin du livre j'ai cru comprendre ce qui s'est réellement passé et ça m'a un peu déçue. La "magie" de la création du fromage s'est un peu évaporée.

L'Espagne est un pays que j'apprécie beaucoup, les villes que j'ai pu visiter m'ont éblouies à chaque fois. Je trouve que Michael a réussi à nous transmettre la chaleur du peuple et des paysages espagnols dans son récit. On ressentait son attachement pour cette région. À chaque page j'avais envie de prévoir un petit citytrip. 

Je pense que ce qui fait la force de ce livre, c'est le rappel des traditions qui se perdent, de l'oubli de vivre l'instant présent, de notre déconnexion avec la nature. Il nous incite à une remise en question de nos actes de tous les jours. J'avais vraiment envie de partir une petite semaine à Guzmán, déconnecter de la routine, profiter des paysages, passer des heures à ne rien faire et visiter la chambre à récits.

 

bac 2017

babelio masse critique

Qu'est-ce que je faisais le 03 du 03 à 15h03?

20170303_150559

Le 03 du 03 à 03h03 je dormais profondément et à 15h03 c'était l'heure du réveil de sieste. J'étais sous ma couverture rouge et je regardais des petites mains qui jouaient en attendant le signal pour se lever ;) 

86296735_p

Posté par Wakanda2012 à 20:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,