nuit

4ème de couverture : Cela se passe une nuit, dans Central Park, à New York : sept adolescents sont sauvagement agressés, battus, certains violés. Mais ces sept-là ne sont pas comme les autres : ce sont des enfants-génies.
De l'horreur, ils vont tirer contre le monde une haine froide, mathématique, éternelle.  Avec leur intelligence, ils volent, ils accumulent les crimes parfaits. 
Car ces sept-là ne sont pas sept : ils sont un. Ils sont un seul esprit, une seule volonté. Alors s'ils étaient huit, le monde serait à eux et ce serait la nuit, la longue nuit, la nuit des enfants rois.
Celui qui l'a compris, Jimbo Farrar, lutte contre eux de toutes ses forces.
A moins qu'il ne soit de leur côté...
Mon avis: Ce livre m'a été offert par mon oncle. L'idée que des enfants génies décident de se venger de leur solitude est effrayante. Impossible de lire ce livre sans penser aux enfants surdoués qui existent vraiment et qui sont si souvent incompris, qui ne sont pas dans un milieu adapté à leur intelligence et où ils pourraient s'épanouir. Heureusement tous ces enfants ne deviennent pas des tueurs, assoiffés de sang et de vengeance. 
L'ordinateur Fozzy m'a beaucoup fait penser à l'ordinateur du film "2001, L'odyssée de l'espace". Malgré le suspens de l'histoire, de se demander ce que vont devenir ces enfants, ce qu'ils font faire de mal, je trouve que c'est une lecture passe-temps et la fin m'a déçue car j'ai trouvé qu'elle était bâclée.

petit bac 2014