Loin_des_mosquees

4ème de couverture: À la Tannerie, le quartier turc de cette ville des Ardennes belges, on marie Evren, l’ancien gardien de but du Sporting. Étrange et grave cérémonie que ce mariage arrangé où le bonheur, comme le soleil, semble absent. C’est qu’Evren, le marié, rêve encore de sa cousine Derya – Derya la farouche, la sauvage, Derya la sultane qui l’a refusé…
Les traditions et l’honneur familial sont saufs. Mais, malgré l’interdit, la liberté n’a pas dit son dernier mot…

Mon avis: J'avais beaucoup entendu parler de ce roman et une amie me l'avait fortement conseillé mais il aura fallu qu'un membre de mon groupe de lecture (Le Navire Bruxellois sur Babelio) me l'offre pour que je le lise. 

Dans ce livre nous trouvons le récit de 4 personnages : René (le croquemort), Evren (le marié), Yasemin (la mariée) et Derya (la cousine). 

Chacun à son tour exprime leur vécu de la situation. Nous découvrons les coulisses des mariages arrangés et la pression de la tradition. Le plus triste dans ce roman est de se dire que ce n'est pas qu'une fiction, c'est la réalité d'encore trop d'êtres humains de part le monde. 

Malgré ce lourd contexte, dès le premier chapitre nous sommes happés par le récit et la fin est inattendue. Il m'a bien eue Armel Job.

J'avais déjà lu et aimé  "Helena Vannek" du même auteur. 

Merci Antonio.

Auteur belge

 

79270019_181017546433716_1732976344650638121_n(1)

petit bac 2020