L-affaire-de-leur-vie

4ème de couverture: Chaque policier porte au fond de lui une histoire secrète. Une enquête jamais élucidée des scènes qui l'ont touché, des souffrances qui l'ont marqué. Pour la première fois, 22 patrons de la PJ racontent l'Affaire de leur vie, celle qui leur reste sur le cœur.

Flirtant constamment avec la violence et les drames, ces hommes et ces femmes de la police judiciaire disent leur émotion, leur colère ou leur regret face à l’affaire qui les hante encore souvent, qu’elle soit criminelle, politique, liée au grand banditisme ou au terrorisme : enquête glaçante pour démasquer un notable prédateur d’enfants, récit haletant de l’assaut de l’appartement de Mohammed Merah, rage de devoir laisser un serial-killer en liberté, multiples rebondissements autour de la disparition de la petite Estelle Mouzin ou encore témoignage émouvant sur la découverte du corps de Robert Boulin. Dans un style alerte, Jean-Marie Pontaut nous fait entendre la voix de ces grands flics habités par leur mission. De Belleville à Nice en passant par Toulouse, Marseille ou le Bataclan, leurs récits captivants nous font ressentir et comprendre la réalité de ce métier exceptionnel.

Mon avis: Livre reçu grâce à une masse critique chez Babelio. 

Je l'ai choisi car comme je l'ai déjà dit dans plusieurs de mes avis, j'adore les "histoires vraies". Rien que le titre m'a fait penser aux émissions "Reporters" ou "Dossiers criminels" sur AB3 que je pourrais regarder durant des heures. 

Les affaires sont très variées, beaucoup d'entre elles m'ont fait connaître la violence qui a eu lieu en France dans les années 80, d'autres m'ont un peu plus touchées car elles concernent des enfants. Ces 22 récits sont un éventail de la sauvagerie qui peut exister dans certains êtres humains. Cela me fait toujours froid dans le dos.

J'ai choisi de vous résumer le récit intitulé "Le sarcophage" de Christian Sainte, par un "malheureux" hasard on découvre un corps dans un squat du port de Marseille, coulé dans du béton à l'intérieur d'une armoire métallique. C'était le corps d'une jeune femme de 21 ans qui a été séquestrée pendant plusieurs jours, violée, torturée et finalement étranglée. Ses 5 tortionnaires ont été arrêtés et condamnés à perpétuité. 

Je tire mon chapeau à tous ce policiers qui malgré la pénibilité de leur travail continuent à le faire pour rendre justice aux victimes. 

Merci aux éditions Tallandier et à Babelio pour cette découverte.

editions_tallandier

petit bac 2020

1A babelio