9782226392015-j

4ème de couverture: « Tout était dévasté, consumé, calciné. C’est de cet enfer qu’allait renaître le Paradis. »

Dans le décor spectaculaire de la Venise renaissante, l’immense toile du Paradis devient un personnage vivant, opposant le génie de Véronèse, du Tintoret et des plus grands maîtres de la ville. Entre rivalités artistiques, trahisons familiales, déchirements politiques, Clélia Renucci fait revivre dans ce premier roman le prodige de la création, ses vertiges et ses drames.

Mon avis: J'ai reçu ce livre à l'occasion des Matchs de la Rentrée littéraire chez Rakuten. C'est un roman prodigieux sur le concours qui avait été organisé entre plusieurs grands peintres italiens pour réaliser la toile qui allait décorer la salle du grand conseil du palais des doges au XVIe siècle.  Un récit historique comme ceux que j'aime. Accessible et vraiment passionnant. Très bien documenté. Clélia nous partage, entre autres, la vie de Tintoret et Véronèse, leur lutte, leur génie, leurs amours. Durant la lecture de ce livre j'ai été projetée dans le décor de mon citytrip d'il y a 4 ans. Magnifique!  J'espère pouvoir retourner à Venise prochainement et m'émerveiller devant "Le paradis" que je n'ai pas vu lors de mon voyage.

mrl18