CVT_Histoire-de-Daniel-V_9024

4ème de couverture: "De son visage, de son corps, après tant d'années, j'ai presque tout oublié. J'avais une seule photo de lui, il y a longtemps que je l'ai perdue. C'était une photo de groupe, prise au cours d'une des rares patrouilles que nous ayons menées ensemble pendant mon bref séjour à Rio Salado. Son visage s'y fondait en profil perdu sur l'horizon flou des collines; seule sa main droite, posée bien à plat sur le chargeur du pistolet-mitrailleur, parvenait, quand je regardais cette photo, à accrocher des bribes de mémoire."

Mon avis: J'ai reçu ce livre grâce à la Masse Critique chez Babelio. J'ai été surprise par la taille du livre, à peine plus grand que ma main et 56 pages.

Une lecture courte mais prenante. Je ne sais pas si Daniel V. a vraiment existé mais il m'a touché. Par ce que l'auteur en dit, il avait l'air d'avoir un bon fond et n'allait pas faire la guerre pour jouer au petit soldat. Je pense alors à tous ceux qui ont eu leur vie arrachée, que seraient-ils devenus? Autant de vies gâchées.

Dans ce récit on peut vivre la cruauté de la guerre avec la fuite de la population, les tortures, les exécutions, etc 

Grâce à ce texte je me suis intéréssée à la guerre d'Algérie, j'ai effectué quelques recherches  et j'ai appris beaucoup de choses. 

Je remercie Babelio ainsi que les éditions Signes et Balises pour cette découverte. 

 

babelio masse critique

 

Petit bac 2018