9782258136700

4ème de couverture: Eté 1989
La Corse, presqu'île de la Revellata, entre mer et montagne.
Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide.
Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.

Eté 2016
Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l'accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé.
A l'endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre.
Une lettre signée de sa mère.
Vivante ?
 
Mon avis: Ce livre m'a été conseillé par une amie. 
Clotilde est le personnage principal de ce livre. Les chapitres alternent entre le passé et le présent. Dans le passé ce sont les pages du journal intime de Clotilde adolescente et le présent c'est son retour à l'île après 27 ans d'absence.
Par moments je me disais que l'histoire était un peu tirée par les cheveux mais j'ai apprécié cette lecture car l'intrigue est bien menée, on n'arrive pas à deviner le dénouement et j'ai dévoré les dernières pages car je voulais tout savoir. 
L'auteur décrit très bien la Corse que je n'ai pas encore eu la chance de visiter, ça fait rêver. 
J'ai eu la chance de le rencontrer lors de la foire du livre et il a été très sympathique. 
Je pense acheter "Nymphéas noirs" du même auteur car j'en ai entendu beaucoup de bien.
 
 

bac 2017