liv-6927-des-noeuds-d-acier

4ème de couverture: Avril 2001. Dans la cave d'une ferme miteuse, au creux d'une vallée isolée couverte d'une forêt dense, un homme est enchaîné. Théo, quarante ans, a été capturé par deux frères, deux vieillards qui ont fait de lui leur esclave.

Comment a-t-il basculé dans cet univers au bord de la démence? Il n'a pourtant rien d'une proie facile : athlétique et brutal,Théo  sortait de prison quand ces  vieux fous l'ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d'autres. Alors, allongé contre les pierres suintantes de la cave, battu, privé d'eau et de nourriture, il refuse de croire à ce cauchemar.

Il a résisté à la prison, il se jure d'échapper à ses geôliers.

Mon avis: J'avais eu envie d'acheter ce livre en lisant l'avis de Ennalit. J'ai trouvé que l'histoire était un peu similaire à  "Chiens de Sang" de Karine Giebel. Malheureusement ce dernier m'a paru beaucoup plus angoissant. Mon coeur s'accélérait au même temps que celui du personnage. 

Dans "Des noeuds d'acier" c'était aussi angoissant mais  un peu plus psychologique car on se demande s'il va s'en sortir et comme à un moment il accepte sa situation, on se dit que c'est foutu, qu'il mourra sans que personne ne connaisse son vécu.

Vers la fin nous sommes vraiment pris de court, les événements se bousculent, on espère puis on perd espoir, ensuite le destin est de nouveau de son côté,...

Je le conseille à celles et ceux qui aiment les thrillers.

petit bac 2016