1540-1 (1)

4ème de couverture: Entre la banlieue où elle habite et Londres, Rachel prend le train deux fois par jour : à 8 h 04 le matin, à 17 h 56 le soir. Et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants: Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait. Heureux, comme Rachel et son mari ont pu l'être par le passé, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Jusqu’à ce matin où Rachel voit Jess dans son jardin avec un autre homme que Jason. La jeune femme aurait-elle une liaison ? Bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, Rachel décide d’en savoir plus. Quelques jours plus tard, elle découvre avec stupeur  la photo d'un visage désormais familier à la Une des journaux: Jess a mystérieusement disparu…

Mon avis: J'avais été voir le film avec mes amies avant de lire le livre. Le film avait démarré très doucement mais j'ai été bien surprise par le dénouement de l'histoire et ça m'a donné envie de voir ce que ça allait donner lors de la lecture. 

J'avais peur de ne pas aimer autant le livre car l'effet de surprise n'aurait plus eu lieu et le verdict est que j'ai préféré le livre bien que le film est assez fidèle au polar.

C'est vrai que le début aussi est assez lent mais soyez patients car par la suite, quand tout s'emballe, c'est magistral. Chaque femme s'exprime à son tour: Rachel, Megan et Anna, nous avons ainsi trois points de vue. Je trouve que le livre est meilleur dans le sens où les sentiments et les pensées des personnages sont beaucoup plus détaillés alors que dans le film ce sont les acteurs qui doivent essayer de nous les transmettre et je les ai moins ressentis. 

Le suspense est à son comble car on ne devine pas tout de suite ce qui est arrivé à "Jess" (Megan) et encore moins le coupable de l'affaire.

petit bac 2016