9782743612665

4ème de couverture:« Le regard que j'ai toujours porté sur Los Angeles est celui d'un autochtone. Je n'ai jamais vu cette ville comme une terre étrangère dépeinte par des écrivains venus d'ailleurs. C'est là que j'ai grandi. » 
Dans Destination Morgue, James Ellroy poursuit la psychanalyse sauvage de sa vie et de sa ville natale à travers une série de textes percutants, qu'ils soient intimes, documentaires ou de fiction. Il y aborde une variété de sujets allant de la boxe aux crimes sexuels, en passant par la justice, la peine de mort et bien sûr, lui-même. Refusant la complaisance, il se montre, comme toujours, totalement sincère, provocant, inventif. Il a créé une langue et un style qui n'appartiennent qu'à lui, le style Ellroy.

Mon avis: J'ai reçu ce livre et je peux dire qu'il ne m'a pas convaincu. Au début je m'ennuyais, je trouvais que la façon d'écrire de l'auteur était très vulgaire et cela m'incommodait. J'ai attendu longtemps le (s)  meurtre (s) qui ont lieu habituellement dans les thrillers et le suspense qui s'en suit pour trouver les assassins. Ce n'est qu'au tiers du livre qu'ils feront leur apparition. Avant ça il raconte des combats de boxe que je trouve sans intérêt ou des histoires de fesses qui ne contribuent en rien à l'intrigue. 

J'attendais vraiment beaucoup plus de ce livre et il m'a déçue.

petit bac 2014

reading challenge 2015